Accueil > Le réseau ACEPP > L’actu du réseau

Mars 2015 - Alain Martin-Rabaud, Président de l’Acepp de 2001 à 2008 est décédé

Alain Martin-Rabaud a été président de l’Acepp de mai 2001 à septembre 2008. Il avait intégré le conseil d’administration de l’Acepp en 1999 et fut vice-président en mai 2000 pendant un an aux côtés de Jean-François Gervet, président de l’Acepp de 1985 à 2001.

Isabelle Alix lui a succédé à partir de septembre 2008 jusqu’en septembre 2011, date à laquelle Samia Zemmit et Dennis Gomez forment la présidence de l’Acepp jusqu’à aujourd’hui.
Solange Passaris les a tous précédés, première présidente de l’Acepp à partir de 1980 jusqu’en 1985.

La presse de Neuville-sur-Saône salue un conseiller municipal de grande valeur, très engagé pour sa ville. C’est ce même homme qui a donné beaucoup de temps, d’énergie et de son expérience de parent et de citoyen dans le magnifique parcours qu’il a fait à l’Acepp.

Alain Martin-Rabaud avait eu dans Territoires, la revue de l’Adels (Association pour la démocratie et l’éducation locale et sociale), une très belle interview en juin 2008 dans laquelle il présentait et défendait les valeurs de l’Acepp.


CIAO Alain...

Depuis le jour où vos petites sont entrées à la crèche jusqu’à aujourd’hui où tu quittes la scène pour... enfin... te reposer..., que de choses se sont passées, dans ta vie et dans celle de tous les lieux où tu as donné de ton énergie, de ton intelligence, de ta générosité et de ton amitié.

À Alain, rien d’impossible... Lui qui avait créé sa start up pour pouvoir précisément peser... ce qu’il était impossible de peser... des trains par exemple...

Donc, cette crèche où vos enfants et ceux d’autres parents, voisins, copains devaient pouvoir trouver le mieux…, c’était il y a plus de vingt ans... Il a bien fallu prendre les choses en mains, avec les autres parents certes... et Alain... aux premières lignes !

Et puis, cette petite association locale, il était logique qu’elle soit appuyée par une fédération départementale dynamique... Alain… président !

Mais, puisque cette fédération faisait partie d’un grand réseau national, l’Acepp, s’engager au conseil d’administration, pour Alain... rien que de plus naturel... et puis... à l’heure où les « anciens » de l’Acepp, qui avaient fondé la fédération nationale vingt ans auparavant, les fondateurs, se disaient que cela serait bien de trouver un président « neuf », certains... ont tourné leurs regards vers... : Alain.

Ma foi !! à Alain rien d’impossible : il fut donc président de l’Acepp de 2001 à 2008… s’occupant non seulement des affaires nationales, mais encore, comme il se déplaçait souvent dans le cadre de son entreprise, il était aussi souvent présent dans les diverses fédérations de France.

Et puis, il a passé le flambeau pour pouvoir s’engager dans de nouvelles aventures…

Alain, c’est vrai, tu as une grande capacité intellectuelle, et un potentiel d’énergie renforcé par un besoin modéré d’heures de sommeil...

Alain, tu as surtout un cœur généreux, alimenté par la foi en des valeurs humanistes... que tu mets en pratique.

Alain, tu es notre ami et... tu le resteras... de même que ce que tu as bâti continue et continuera de vivre et de se se développer.

Alain, puisque nos histoires communes sont... des histoires d’enfants, de parents, nous sommes un peu de la même famille,

Alain, ta famille, Nicole, Zuline et Soeli sont dans nos cœurs et demeureront nos amis.

Solange PASSARIS, une des fondatrices de l’Acepp


Et la réponse de la famille d’Alain : Nicole Mességué, Zuline et Soeli Martin - Mességué

Merci à tous de ces mots qui décrivent bien le Alain que nous avons tous connu, et particulièrement à certains dont les noms me rappellent de bons souvenirs de rencontres, au CEPPRA, à l’AG de Bordeaux, ou dans les vignes de St Emilion....et à tous ceux que je ne connais pas mais qui témoignent de l’engagement humaniste et éthique d’Alain, et de la part qu’il a pu avoir dans leurs parcours de vie.

Nicole Mességué, Zuline et Soeli Martin - Mességué


Les obsèques - mercredi 11 mars à Neuville sur Saône - 69

Une cérémonie partie publique aura lieu au cimetière de Neuville sur Saône à 17h00. Une délégation de l’Acepp y sera présente. Ce sera l’occasion de transmettre tous vos témoignages à sa famille. Celle-ci nous a communiqué la volonté qu’il n’y ait pas de fleurs. Par contre, elle souhaite que des dons soient faits à Amnesty International.


< Retour

28 commentaires. - Ordre chronologique - Ordre chronologique inverse

Pages 1 | 2 | 3

# Le 14 mars 2015 11:25 par François Généreux, 4 rue de L’Alouette, 76160 #

Darnétal, du 9 au 14 mars 2015
Michèle et moi, nous apprenons tout juste le décès d’Alain-Martin Rabaud.
Alain était un être peuplé. Il était habité par une multitude de missions, de tâches, de besognes à entamer, poursuivre et éclore. Au-delà, c’était tout un monde grenouillant, dès la première enfance, qui profitait de ses heures sans compter.
Déterminé à avancer même avec des cailloux dans les chaussures, mais en même temps capable de les broyer, peut-être hélas pas tous. Pressé par ses desseins de toutes sortes, le temps ne lui était ni passé, ni présent, ni futur. Il s’étalait en une longue besogne à cheminer interminablement. Il a dû être saisi de stupeur devant cet écran d’arrêt si brutal...
Au C.A. de l’A.C.E.P.P.P., puis au Bureau à la présidence, il était d’une discrète mais pertinente attitude. Nous nous y sommes croisés. Mais c’était après une table ronde en A.G. où nous avions étendu la nature de la parentalité au-delà des actions strictement liées à la petite enfance. Tout un monde donc !
Et c’est pour tout ce monde qu’Alain a vécu 27 heures par jour. C’était un être peuplé que j’aurais eu plaisir a saluer encore. Mais davantage et sans doute bien plus important, d’autres, plus proches du cœur et de la chair, auraient sans doute eu agrément à être encore à ses côtés. Que chacun d’eux reçoive, de Michèle (Le Bret) et de moi, toutes nos sympathies.
François Généreux

# Le 11 mars 2015 10:52 par Françoise Brochet #

Profondément émue et peinée comme tous ceux qui ont côtoyé Alain que j’ai connu comme président du Ceppra puis de l’Acepp nationale. Un être extrêmement respectueux de tous, délicat et prévenant. Mais bien au delà, militant et engagé pour de nombreuses causes sociales et politiques. Il s’impliquait sans compter avec une grande finesse et pertinence. C’est particulièrement à sa famille et ses proches que je pense...

# Le 10 mars 2015 16:41 par Chantal Brès 30360 #

C’est avec une grande tristesse que j’apprends le départ soudain d’un homme de conviction et d’ouverture ,discret et à l’écoute de tous le réseau et des fédérations départementales ... je me souviens encore de ta visite dans le Gard .
Un grand moment de silence nous habite à l’heure où les tiens approchent l’ épreuve de ton départ.
Merci pour tout ce qui résonnera toujours à l’appel de ton nom .
Chantal Brès

# Le 9 mars 2015 19:47 par Marie-Laure Cadart 13090 #

Merci Alain pour tout ce que tu as su apporter à la bouillonnante et créative ACEPP. J’ai eu la chance de te rencontrer quand j’écrivais le livre "Des parents dans les crèches" et tu m’avais alors dit en substance " oh, je n’ai rien à dire !", admiratif de ce que tous les autres y faisaient... J’ai pu ensuite mesurer combien la présidence de l’ACEPP te devait. Alors à mon tour de t’admirer, de te remercier, même si cela ne te fait pas revenir parmi nous et que ta présence nous manque.
Marie-Laure

# Le 9 mars 2015 11:14 par nicole Mességué - 69250 #

merci à tous de ces mots qui décrivent bien le alain que nous avons tous connu, et particulièrement à certains dont les noms me rappellent de bons souvenirs de rencontres, au CEPPRA, à l’AG de Bordeaux, ou dans les vignes de ST Emilion....et à tous ceux que je ne connais pas mais qui témoignent de l’engagement humaniste et éthique d’alain, et de la part qu’il a pu avoir dans leurs parcours de vie.
Nicole Mességué, Zuline et Soeli Martin - Mességué

# Le 9 mars 2015 10:42 #

C’est avec tristesse que j’apprends le décès d’Alain RABAUD ; je pense à sa famille et à tous ceux qui ont travaillé avec lui à l’ACEPP.
J’adresse à tous ma sympathie et mes pensées amicales.
Reine Papillon

# Le 9 mars 2015 09:59 par Sylvie Bouveret 75 et 95 #

Je suis abasourdie par la disparition brutale d’Alain, notre ancien président "pas sage". parler de lui au passé m’est impossible. je garde de lui son engagement citoyen, à l’Acepp et ailleurs, sa gentillesse, son calme et sa détermination, son esprit d’entreprendre. une sorte de force tranquille. je garde aussi les bons moments partagés lors des CA et AG. Je pense beaucoup à sa famille. Au delà de la douleur qu’elle sache qu’à l’Acepp, Alain est unanimement aimé et reconnu. je la remercie de nous l’avoir si souvent "prêté"pour mener nos projets.

# Le 8 mars 2015 10:05 par Christine Bourrel 38000 Grenoble #

J’ai participé au CA de l’acepp quand Alain était président. Quand on a fréquenté Alain dans des instances, on se rappelle très bien de lui alors qu’il était discret. Il avait des convictions, une grande attention à tous, une présence. Merci Alain pour tout et au revoir beaucoup trop tôt !
Une pensée à tous ses proches.

# Le 5 mars 2015 16:46 par Florence THOMAS ACEPP Rhône #

Alain
Tu as pris contact avec le CEPPRA car tu étais président depuis quelques années des « Ptits gones » à Neuville sur Saône, une crèche à gestion parentale que nous ne connaissions pas. Tout de suite, ta place au CEPPRA est devenue évidente et indispensable. Tu as été pendant plusieurs années un président avisé, juste, éclairant, fiable, passionné, engagé et militant… Avec Olivier Lesne et Anne-Claire Laloi, vous faisiez un trio de choc, un bureau tellement précieux pour les 3 chargés de mission que nous étions : Sylvain, Joséphine et moi.
Tout ce que tu as appris et apporté au CEPPRA, tu as ensuite choisi de l’investir à l’ACEPP nationale, ce dont le CEPPRA a été très fier !
Je me souviens de ta chaleureuse maison où tu nous as accueillis pour des réunions de bureau, et de l’anniversaire surprise qui a été organisé pour tes 50 ans.
J’ai aussi eu la chance de rencontrer plusieurs fois ta femme et tes filles que j’embrasse de tout mon cœur.
Mille mercis à toi.
Florence

# Le 5 mars 2015 15:05 par Bonnabesse Marie-Laure 38430 #

Ce que je retiendrai c’est effectivement sa discrétion et surtout son engagement. Nous nous sommes côtoyés au sein de l’ACEPP Rhône Alpes lorsque j’étais coordinatrice sur l’Isère. Nous n’étions pas toujours d’accord mais nous savions de part et d’autres, aller au delà des désaccords pour être dans une démarche constructive. Alain avait une présence forte qu’il est difficile d’oublier. Je pense aujourd’hui surtout à ses proches et je leur transmets toute mon amitié.

Marie-Laure

Pages 1 | 2 | 3

Commentez, partagez votre expérience, posez vos questions


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes vous ? (obligatoire)