Accueil

Paris (10e) - Forum "Pas de bébés à la consigne"

Paris (10e) - Forum "Pas de bébés à la consigne"

L’accueil de la petite enfance en débat sur la place publique

Le collectif "Pas de bébés à la consigne" organise le Forum du 21 janvier 2017 afin de poursuivre la réflexion sur les enjeux de l’accueil de la petite enfance et d’affirmer des propositions fortes quant au développement de modes d’accueil de qualité en direction des pouvoirs publics, avec tous les professionnel-les et les parents qui le souhaitent.

Télécharger le flyer et le programme complet du forum du 21 janvier 2017
Se renseigner pour s’inscrire.


Pour rappel il y a un an le collectif "Pas de bébés à la consigne" lançait un appel en faveur d’un accueil de la petite enfance de qualité, avec la participation de 33 praticiens, universitaires, chercheurs, formateurs, militants de la cause des jeunes enfants (cliquer ici pour relire l’appel). Cet appel a recueilli 7500 signatures (sur internet et sur papier).

S’appuyant sur cette mobilisation des professionnels et des parents, "Pas de bébés à la consigne" a poursuivi son travail de propositions auprès des pouvoirs publics. Après la publication de ses demandes et revendications pour une réforme favorisant le développement d’une offre d’accueil collectif de qualité en février 2014, le collectif a rendu public en juin 2016 ses propositions concernant la formation des professionnel-les de la petite enfance : "Professionnel-les de la petite enfance : un plan métiers de qualité pour un accueil de qualité" (8 juin 2016).

L’année 2016 a été fertile comme vous le savez, du côté de la petite enfance, avec le rapport de la mission menée par Sylviane Giampino, dont nous avons salué la publication : voici le communiqué de presse de "Pas de bébés à la consigne" (30 mai 2016).

Nous vous invitons dès à présent à informer largement dans vos réseaux professionnels et citoyens de la tenue du Forum du 21 janvier prochain pour mettre, à quelques mois d’échéances politiques majeures, "L’accueil de la petite enfance en débat sur la place publique".

< Retour