Accueil > Le réseau ACEPP > Des pratiques

Roches-Prémarie (Vienne)

Repas à la crèche : le choix innovant de Chat Perché

Repas à la crèche : le choix innovant de Chat Perché

À Chat Perché, multiaccueil parental aux Roches-Prémarie dans la Vienne, la cuisine est faite sur place par les parents eux-mêmes…

Point fort du projet parental : Pour répondre aux obligations des lieux d’accueil de la petite enfance, l’association a souhaité intégrer dans son budget de fonctionnement le coût des repas et des couches tout en conservant les valeurs de partage très présentes depuis la création en 1990. Après réflexion, elle a écarté le choix d’un prestataire qui viendrait livrer les repas.

Les familles souhaitent choisir la composition des menus pour les enfants, la richesse gustative et la qualité des aliments. Les parents, acteurs décisionnaires du fonctionnement de Chat Perché, partagent l’idée que santé et alimentation vont de pair. Ils y tiennent d’autant plus qu’ils se sentent souvent dépossédés de leur rôle et des choix éducatifs pour leur enfant. La société crée des services, ainsi les familles deviennent consommatrices par obligation de fait.

Comment passer aux repas faits à la crèche ?
Dans cette logique de participation des parents à la préparation des repas et du buffet pour les enfants, le conseil d’administration a décidé qu’un groupe de parents seraient cuisiniers du multiaccueil. Six parents ont travaillé sur cette proposition pendant un an à partir de mai 2013 et rédigé un dossier pour les différents partenaires.
Leur première version - les parents préparaient les repas chez eux, la crèche finançant les ingrédients via un compte dans les commerces locaux - n’a pas été acceptée, le contrôle sanitaire ne pouvant pas se faire chez un particulier. Ils ont alors suggéré de faire la cuisine dans le multiaccueil même. Proposition acceptée !

Mais quelle organisation ?
Un réaménagement de la cuisine (10 m2) et d’une dépendance (8 m2) a été nécessaire, rendu possible par un réel partenariat financier . Deux points d’eau, un four, une plaque de cuisson, un mixeur, trois plans de travail, un réfrigérateur, un lave-vaisselle... et huit parents, appelés les « chats-cuisiniers » viennent à tour de rôle, une fois tous les quinze jours.
Une formation HACCP a été mise en place pour ces parents, ainsi que pour trois professionnelles afin de les soutenir dans la complexité administrative, le suivi du plan de maitrise sanitaire, de la traçabilité, de la création des menus, des diverses questions sur l’équilibre alimentaire. Une diététicienne, bénévolement, valide les menus.

JPEG - 7.6 ko
Depuis juin 2014, les parents préparent eux-mêmes les repas à la crèche. Ici, deux des huit parents.


Les obligations contenues dans la COG 2013-2017 ont été l’occasion pour l’association de réfléchir à son projet, les valeurs qu’elle porte et leur concrétisation. Les repas, d’une grande qualité alimentaire pour un coût très raisonnable, sont proposés ainsi que des couches biodégradables (les couches lavables ont été pour le moment abandonnées faute de solution de lavage adapté).
Multiaccueil aujourd’hui, Chat Perché, longtemps halte-garderie, facture à l’heure et touche quatre-vingt familles par an pour un agrément de quinze places, quatre jours par semaine. 85% de remplissage ont été atteints en 2013. Si une famille est empêchée de venir alors qu’elle ne l’a pas prévu en établissant son planning mensuel, elle sera facturée, mais si elle est remplacée, ses heures seront déduites. Le taux de facturation est aujourd’hui inférieur à 107%.
Les valeurs du multiaccueil y concourent : l’accueil de tous, le partage de place, la solidarité entre familles, permettre au plus grand nombre la possibilité d’avoir un créneau horaire en collectivité.

Les parents et l’équipe de Chat Perché,
Multiaccueil et Ram

< Retour