Accueil > Le réseau ACEPP > Des pratiques

Paris (75012)

Une place pour les pratiques éducatives parentales

Cécile Idmtal
Éducatrice de jeunes enfants, responsable technique

« Dans le contexte de la crèche parentale pour laquelle je travaille, c’est ensemble, parents et équipe professionnelle, que nous échangeons sur notre représentation de l’enfant et sur ce que nous pouvons considérer les uns et les autres comme un gage de la qualité de son accueil.

C’est à l’occasion des réunions mensuelles ou des temps de permanence partagés, que nous adoptons des pratiques communes, savants mélanges entre ce qui se passe à la maison, chez les uns ou les autres et ce qu’il est possible de faire dans un lieu collectif, subtil équilibre entre ce qui relève du domaine familial "privé" et de celui de la crèche, "public"...

Suite... Quelles pratiques du faire ensemble, parents et professionnel-le-s, en crèche parentale ?
Ainsi, chaque année, le projet pédagogique qui nous sert de cadre de référence est relu et réinterrogé par les nouvelles familles. La diversité des avis et des pratiques, loin d’être une difficulté supplémentaire, devient un véritable outil pédagogique : créer du nouveau à partir de ce que chacun apporte. D’autre part, la petite taille de notre structure permet au groupe d’avoir une fonction "contenante" dans le sens où la prise de parole est facilitée. Chacun peut s’y exprimer, s’il le souhaite, dans ce qu’il a de plus intime sachant que, selon moi, évoquer l’éducation de son enfant va de pair avec celle que l’on a reçue étant soi-même enfant.

Votre compétence professionnelle est-elle remise en question ?

L’harmonie ne va pas de soi : la difficulté consiste à trouver une articulation constante entre les différents savoirs. Et je ne cache pas que les discussions peuvent être houleuses et passionnées, que la dimension affective peut l’emporter sur la raison, qu’il n’est pas facile de prendre du recul par rapport aux normes imposées par les "experts" de la petite enfance et d’accepter de ne pas être dans la maîtrise absolue du "grandir" de l’enfant.
C’est dans les échanges que la parole et les postures, qu’elles soient parentales ou professionnelles, prennent du sens. Pour moi, le respect de l’autre, de l’enfant, du parent, de la collègue de travail passe par la nécessité d’être authentique dans la relation. C’est une question de savoir-être relationnel qui ne s’apprend qu’au contact des uns avec les autres.
Au fil du temps, des rencontres et des échanges, j’ai reconstruit un savoir. Un savoir plus sensible, qui s’est nourri des histoires familiales, toutes singulières, que j’ai rencontrées. J’ai continué d’apprendre parce qu’il m’a fallu expliciter mes choix, affiner mes arguments, partager mes connaissances, défendre mon point de vue ; entendre les questions, accepter les avis contraires, travailler dans une équipe pluridisciplinaire, donner une place aux histoires et aux cultures familiales ainsi qu’aux différentes identités professionnelles, et respecter les émotions.

Cela peut-il conduire à une confusion des rôles et des places ?

C’est tout un apprentissage à la vie associative qui est mis en œuvre. En étant partie prenante de ce qui se passe dans la structure, les parents, mais aussi les professionnels, s’engagent activement pour prendre en charge l’accueil des enfants. Les relations employeurs/employés s’en trouvent facilitées dans le sens où le parent-employeur n’est pas le simple consommateur d’un service et où le professionnel-employé n’est pas le simple exécutant de ce service. Il faut être vigilant toutefois à ce qu’il n’y ait pas confusion des rôles. Cela passe nécessairement, et une fois encore, par le dialogue. Au fil du temps, j’ai perdu mes certitudes et me suis ouverte à d’autres savoirs et façons de faire sans pour autant être la simple exécutante des desiderata des parents. Inutile de préciser que la routine n’est pas de mise dans de telles conditions. Et, j’apprends toujours !

Cécile Idmtal
responsable technique à la crèche parentale Les Gardons - Paris 12e

Psychomotricienne de formation, Cécile Idmtal est responsable technique dans une crèche parentale parisienne depuis août 1987. À l’époque, elle avait fait valoir ses compétences en matière de développement psychomoteur du jeune enfant, d’aménagement de l’espace, de capacité à mettre en place des ateliers d’éveil sensoriel ainsi que des activités corporelles et manuelles. En 2009, elle a obtenu le diplôme d’éducatrice de jeunes enfants par la VAE.

FORUM

< Retour