« Entrer en résonance, c’est inventer un autre rapport au monde, c’est faire une pause quand tout autour de nous va de plus en plus vite. » Remède à l'accélération- Hartmut Rosa
La vie moderne caractérisée par l’accélération de nos sociétés : croissance, compétition, rythme sans cesse accru, performance, relation au monde où tout n’est que ressource à exploiter .. débouche sur une forme d’aliénation, qui nous éloigne du vivant, nous emporte dans un tourbillon de contraintes et nous rend indisponibles à la complexité et à la beauté du monde.
image ACEPP_9_B.png (0.5MB)
Ces bouleversements ont un impact important sur l’accueil de l’enfant, le travail des professionnels et le lien avec et entre les familles. Une relation de confiance est nécessaire pour accueillir ce tout-petit, cet être vulnérable dans sa dignité humaine.
Ce constat est d’autant plus important pour le jeune enfant, pour qu’il puisse découvrir, jouer, expérimenter, faire par soi-même, rêver et grandir à son rythme, observer, comprendre, parler, pour être une personne à part entière, respectée dans son individualité, ouverte aux autres et au monde.

Aujourd’hui des questions se posent à tous, parents, professionnels , institutions: Quelle place pour la relation aux autres ? Comment reconnecter avec ce qu’il y a d’essentiel dans l’être humain ? Que peut-on apporter aux enfants pour les aider à grandir dans un monde plus accueillant, où tout semble s‘accélérer ?

En guise de réponse …
  • Faisons le choix de voir l’enfant comme un être à part entière, singulier et sujet, qui a besoin, pour grandir, de construire des liens authentiques, d’être reconnu dans sa dimension humaine mais aussi comme un “être dépendant mais en construction” Françoise Dolto.
  • Faisons le choix de la pensée collective et du vivre ensemble comme proposition de société plutôt que de céder à un mouvement qui nous entraîne sur les chemins de l’individualisme.
  • Faisons le choix d’axer notre travail sur les 10 principes de la charte nationale pour l’accueil du jeune enfant non pas pour cocher des critères et des indicateurs de qualité mais pour recentrer notre réflexion autour de la question fondamentale de la place de l’humain, du lien et de la relation..

Ensemble, faisons une pause pour partager un temps de réflexion et d'expérimentation autour des thématiques de la charte nationale.


« Quant aux principes… On n’a jamais rien fait grandir avec des principes... On ne fait pas pousser une fleur avec des idées sur la botanique mais avec de l’eau, de la lumière et de la patience, beaucoup de patience, au jour le jour ».
Christian Bobin-La merveille et l’Obscur